La Fédération vaudoise des retraités

La FVR a été constituée en 1992 et a fêté son 25ème anniversaire en 2017. Active sur l’ensemble du canton de Vaud, la Fédération vaudoise des retraités FVR est divisée en sections, regroupant ainsi l’ensemble des localités vaudoises. La Fédération vaudoise des retraités est membre de la Fédération Suisse des retraités, forte de quelques 30’000 membres, représentée par l’intermédiaire de la Fédération des Associations des retraités et de l’entraide en Suisse (FARES) au Conseil suisse des aînés (CSA), seul interlocuteur reconnu par le Conseil fédéral.

Ci-dessous, vous trouverez les références pour chacune des sections. En cas de questions, n’hésitez pas à prendre contact avec les personnes citées, elles seront heureuses de vous renseigner!

Elle est actuellement d’environ 4’000 membres répartis en 6 sections régionales:

Statuts

Retrouvez les règlements et statuts de la Fédération vaudoise des retraités

Ce qui nous tient à cœur

A la Pharmacie, notre franc vaut seulement 50 centimes

Lorsqu’il s’agit de notre santé, nous ne lésinons pas sur les coûts. Nos dépenses frisent les 12% du PIB. Un record. C’est nettement plus qu’en France, en Allemagne et en Italie. En comparaison avec ces pays, les prix des médicaments chez nous sont sensiblement plus élevés. Pour les génériques, nous dépensons en moyenne le double.

Monsieur Prix s’en est ému et le Conseil fédéral a essayé d’introduire un prix de référence qui devrait s’orienter à ceux pratiqués chez nos voisins. Peine perdue. Au Conseil national, on était incapable de s’entendre sur la moindre mesure. En panne le légendaire sens inné du compromis helvétique, qui veut qu’on trouve une solution dans l’intérêt bien compris de tous.  Le projet a été rapidement étouffé dans l’œuf. Un enterrement de première classe avec 114 voix contre 65.

Le générique est un médicament dont le brevet a expiré mais qui garde toutes les caractéristiques et qualités de l’original. En revanche, son prix est inférieur. En Allemagne, 80% des médicaments sont acquis sous cette forme. En Suisse, ce taux se hisse timidement à 23%. Est-ce dû à un manque de motivation du pharmacien de nous suggérer le produit le moins cher ? Probablement, puisque cela réduit forcément sa marge. Alors pourquoi ne pas s’entendre sur une tarification à l’acte et non pas en fonction du prix d’achat ?

Force est de constater que la situation n’est pas satisfaisante. Après l’échec du prix de référence, nos autorités sont sollicitées. Ils doivent remettre l’ouvrage sur le métier. Il n’y a pas de raison que ces disparités actuelles entre la Suisse et les pays voisins perdurent.

Werner Blum

Les activités de la FVR

La FVR organise diverses sorties pour ses membres telles que des excursions du pays, des repas et activités culturelles afin de découvrir le patrimoine suisse au travers de la gastronomie, de l’art et de la convivialité helvétique.

Découvrez nos dernières activités :

Rejoignez-nous!

Nous vous attendons!

Devenez, vous aussi, membre de la FVR et prenez part à nos nombreuses activités.